Qui 
nous 
sommes

Qui sommes-nous ?

Compagnons de Montréal est un organisme à but non lucratif qui favorise la promotion et l'autonomisation des personnes différentes depuis 1960.

notre mission

Offrir des milieux de vie, d'apprentissages et d'inclusion stimulants pour adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme.

Notre historique

1960 1970 1980 1990 2000 2010

1960

Compagnons de Montréal est fondé par l’abbé Roger Roy pour venir en aide aux orphelins du Québec à leur sortie des institutions psychiatriques où ils avaient été placés dès leur plus jeune âge, victimes des politiques du gouvernement Duplessis.

Durant plusieurs années, l’organisme les aide à se trouver de l’emploi, de l’hébergement et les conseille dans les activités de la vie quotidienne.

1970

Compagnons de Montréal acquiert la Villa Roger Roy à l’Île-Perrot, servant de raison sociale à l'organisme et permettant d'héberger quelques orphelins plus démunis.

En 1977, c'est la reconnaissance officielle de la Corporation des Compagnons des Marronniers comme organisme à but non lucratif par le gouvernement.

1980

Modification du nom de l'organisme en Corporation Compagnons de Montréal.

1990

Avec l’aide de fondations privées et de dons de particuliers, l’organisme achète sa première résidence, la maison Clément Lacroix, située rue Saint-Zotique, qui deviendra en 2009, la résidence Vincent de Villiers. Pendant plusieurs années, cette résidence accueille les bureaux administratifs.

La clientèle des orphelins diminue à cause du vieillissement et de la maladie. Aussi, après mûre réflexion, le conseil d’administration propose à ses membres réunis en assemblée générale d’orienter plus généralement ses services vers les adultes vivant avec une déficience intellectuelle. Nouvelle orientation bien naturelle, puisque c’est une clientèle que Compagnons connait bien, certains orphelins vivant eux-mêmes avec une déficience intellectuelle.

Dans cette décénnie, tout en maintenant ses services pour sa clientèle de base, l’organisme connaît un nouvel essor. Conscient de l'insécurité alimentaire que vivent plusieurs résidents du quartier, Compagnons, en partenariat avec Moisson Montréal, crée un comptoir hébdomadaire de dépannage alimentaire.

Quelques années plus tard, est mis sur pied un centre d'activités de jours.

 

 

 

 

2000

Compagnons prend de l'expansion. L'organisme achète un autre édifice sur le boulevard L’Assomption : la Résidence Jacques Gauthier. Peu après, il aménage ses bureaux administratifs et ses opérations dans les locaux du presbytère et de l'église Saint-Marc à Montréal. En outre, Compagnons y créé une nouvelle résidence de 10 chambres et accompagne désormais 30 résidents.

C'est également au cours de cette décennie qu'ouvrira la boutique FRIP, premier volet d'économie sociale permettant l'initiation socioprofessionnelle, tout en créant une ouverture sur la communauté. C'est aussi les premiers balbutiements d'écoresponsabilité de l'organisme.

2010

En septembre 2011, dans un objectif de réduction de la fracture numérique, l’organisme ouvre un nouveau service à la communauté : le C.A.F.É. Internet, devenu aujourd’hui Le Labo.

Au cours de cette décennie, accompagné par Centraide, Compagnons s'investi à renforcer la gouvernance afin de professionnaliser son fonctionnement.

Obligé de déménager de la paroisse Saint-Marc, dû au non-renouvellement de son bail, Compagnons réinvente son identité. Une seule et même place, une seule résidence, de nouveaux espaces d’insertion et une visibilité accrue dans un environnement sain, sécuritaire et inspirant. Compagnons est fier de participer aux efforts de  rayonnements de la déficience intellectuelle au grand jour.

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing