Publié le 23 janvier 2020

Salon DI-TSA 18 ans et plus, quoi faire après le parcours scolaire?

Le Salon DI-TSA regroupe plusieurs ressources qui proposent, aux jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, une variété d’activités offertes en demi-journée ou en journée et en semaine, à Montréal.

Pour cette nouvelle édition, nous proposons un Salon renouvelé qui, nous l’espérons, répondra à vos différents besoins.

Pour tout savoir, rendez-vous ici :

https://www.salonditsa.ca/

 

Fort de son succès des années précédentes, qui révélait un manque de connaissances des ressources pour adultes vivant avec une différence intellectuelle et un manque d’accès à l’information des familles concernées, ce sont plus de 800 personnes qui vont visiter cette année encore la cinquantaine de kiosques d’information du Salon DI-TSA 18 ans et +.

Action main-d’œuvre inc., Association de Montréal pour la déficience intellectuelle, Comité régional pour l’autisme et la déficience intellectuelle, Compagnons de Montréal, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et Regroupement pour la Trisomie 21, se sont associés cette année pour rassembler et faire découvrir en un seul lieu des ressources pour les jeunes adultes de 18 ans et plus vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, et pour les membres de leur famille.

« C’est un privilège de voir tous ces acteurs du milieu de la DI-TSA de Montréal mobilisés avec le même objectif, sous un même toit. Le comité organisateur est fier de cette réussite et nous constatons que nous avons répondu à la demande et aux besoins des personnes, de leurs parents et également des intervenants » affirme Ghislaine Goulet, coordonnatrice du Comité régional pour l’autisme et la déficience intellectuelle et membre du Comité organisateur du Salon.

La popularité de l’évènement a ravi les organisateurs, qui désirent que le Salon devienne une référence incontournable, autant pour les différents acteurs du milieu que pour les parents. Cet engouement reflète toutefois une réalité complexe, alors que les familles se questionnent sur l’avenir de leurs jeunes une fois leur parcours scolaire terminé.

« On est très encouragés. Je vous dirais qu’aujourd’hui, avec la visite qu’on fait ici, on sent une réelle volonté des organismes, des commissions scolaires pour que ça aille mieux », soutient madame Guimond, mère de Samuel qui vit avec un trouble du spectre de l’autisme.

Gardant toujours en tête l’objectif premier d’informer et d’aider les jeunes et les parents, le Salon DI-TSA 18 ans et + a voulu leur présenter un éventail de possibilités. Des organismes communautaires de Montréal, des commissions scolaires, des CIUSSS et des employeurs de la métropole, ont pu exposer les activités qu’ils offrent, de même que les occasions d’emplois et de formations.

L’édition 2020 du Salon DI-TSA 18 ans et + est un carrefour de rencontres avec des organismes créatifs, prêts à tendre la main aux jeunes et à accompagner les parents. Un rendez-vous à ne pas manquer.

 

 

 

 

 

Retour à la salle de presse

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing