Publié le 24 novembre 2017

Une réforme qui nous fait revenir en 1960.

Montréal, le 22 novembre 2017 – Le 3 novembre dernier, le Centre de réadaptation Miriam (CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal) faisait parvenir une lettre aux parents et aux répondants de ses usagers annonçant des modifications de l’offre de service à sa clientèle en déficience intellectuelle (DI) ou en autisme (TSA) et ce dès le mois de décembre prochain. On y apprend, entre autres, que dorénavant «Pour bénéficier de services en réadaptation, un usager devra présenter un potentiel d’apprentissage de nouvelles habiletés qui auront un impact sur sa vie quotidienne». On nous annonce aussi que les usagers âgés de 50 ans et plus ne seront plus admissibles aux services de Programmes d’intégration communautaire (PIC) à temps plein tandis que les usagers de 55 ans et plus ainsi que tous les usagers hébergés sous la responsabilité du Centre Miriam n’auront tout simplement plus accès aux PIC.

Considérant que les PIC mettaient jusqu’à maintenant l’accent sur le maintien des habiletés, la stimulation de base et les activités de loisir pour les usagers en hébergement et les usagers vivant dans leur milieu naturel, nous ne pouvons que nous inquiéter des intentions du Centre Miriam de ne plus offrir ces pleins services à certaines tranches ciblées, environ 100 personnes de ses usagers, et de réduire l’offre à ceux-ci au développement de programmes de loisirs récréatifs à domicile.

Bien que le CRADI milite activement pour une transition plus fluide des usagers entre l’école et les services de réadaptation, celle-ci ne peut pas se faire au détriment des usagers vieillissants actuels. Nous n’accepterons pas le remisage des personnes présentant une DI ou un TSA ni le désistement du Centre Miriam envers sa clientèle en matière de maintien des habiletés et d’intégration sociale.

Sources :

Ghislaine Goulet, coordonnatrice du Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI)

Cellulaire : 514-220-3273

Mathieu Francoeur, coordonnateur du Mouvement des personnes handicapées pour l’accès aux services (PHAS)

514-638-4777

Retour à la salle de presse

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing